Défi 4/26 : photographier de l’athlétisme

photo sport : athlétisme 110m haies

Av, 1/1250s, f/4.5, 500 isos @200mm

Cet article fait partie de la série d’articles de mon défi consistant à photographier et présenter 26 sports en 1 an.
Vous pouvez consulter
l’article annonçant le défi pour plus d’informations; pour retrouver tous les articles en rapport avec le défi, c’est ici.

Pour ce défi, le 4ème de la série (il m’en reste 22 et je suis en retard sur mon planning), place à l’athlétisme.
Derrière le sport désigné par le mot « athlétisme » se cachent en fait toute une série de disciplines que l’on peut globalement regrouper en 4 catégories : les courses, les lancers, les sauts et des épreuves combinées (le triathlon par exemple).
Pour en apprendre plus sur ce sport, rendez-vous sur Wikipédia.

La plupart des photos illustrant cet article proviennent de 2 évènements photographiés il y a quelques semaines : Atlétissima, un meeting international organisé à Namur et les Championnats de la Ligue Belge Francophone d’Athlétisme.

Préparation

Championnat d'athlétisme LBFAAvantage ou inconvénient de l’athlétisme, le grand nombre de disciplines implique qu’il y a souvent plusieurs d’entre elles qui se déroulent en même temps : une épreuve de saut en longueur peut se dérouler au même moment qu’un 200 m et/ou que le lancer du poids par exemple.
Difficile donc de tout photographier.

Pour certaines disciplines dans lesquelles les participants sont nombreux (typiquement le 100m par exemple), l’épreuve commence par des séries éliminatoires durant lesquelles seuls les 1ers de leur série sont sélectionnés pour la finale.
Dans d’autres disciplines comme le saut en hauteur, la barre est placée à une certaine hauteur et les participants disposent d’un certain nombre de tentatives pour la franchir; en cas de réussite ils passent au tour suivant avec une hauteur supérieure et ainsi de suite.
Dans d’autres disciplines comme les lancers, ils effectuent un certain nombre de lancers dont les résultats sont notés et on conserve le meilleur résultat afin d’établir le classement.

Matériel

3 objectifs ont été utilisés pour faire les photos d’athlétisme : un 24-70 et un 70-200mm tous les 2 avec une ouverture de 2.8 et un fish eye 10-17mm.
J’ai également pris 2 boitiers avec moi, afin de pouvoir avoir 2 focales différentes et ne pas devoir changer d’objectifs trop souvent .

Un flash externe/flash cobra peut également être pratique pour des portraits.
Avec un peu de recul, j’aurais du prendre mon objectif 120-300mm afin d’avoir un long télé qui aurait pu être utile pour des gros plans de sujets plus éloignés, mais comme le montrent les photos ce n’est pas obligatoire.

photographier le saut en hauteur

Av, 1/1250s, f/2.8, 800 isos @165mm

Les sauts

Il y en a de différents types : le saut en longueur, le triple saut, en hauteur, à la perche. Très différents mais au final assez similaires dans la façon de les aborder

Se positionner pour photographier les sauts

photo saut en longueur

Av, 1/1250s, f/4, 1000iso, +0,67IL @153mm

Dans la plupart des cas l’action intéressante pour le saut en longueur ou le triple saut va se passer du coté du bac à sable ou se réceptionne le sportif, c’est donc plutôt de ce coté la qu’il faut se placer soit sur le coté ou au bout de façon à avoir l’athlète de face lors de son saut.

Comme toujours votre emplacement va dépendre de ce qui sera permis par les responsables de la piste …

photo saut en longueur

Av, 1/1000s, f/5, 800 isos @10mm

 

De coté, on a une vue différente sur l’effort, cela permet éventuellement de situer l’action dans un contexte, de montrer les tribunes, le public (pas très nombreux dans le cas présent).

 

Atletissima 2012

Av, 1/1250s, f/4.5, 800isos, +0,33 IL @105mm

Quand on se trouve au bout du bac, dans certains cas on est gratifié par une gerbe de sable qui permet de donner du dynamisme à l’image, mais parfois l’atterrissage ne se passe pas comme prévu.

 

photographier saut en hauteur

Av, 1/800s, f/2.8, 500isos, +2/3IL @125mm

Pour le saut en hauteur et le saut à la perche c’est plutôt du coté du mousse servant à amortir la chute que ca se passe.
Pour le saut en hauteur, ma position préférée est près du tapis du coté opposé à la barre à sauter, ce qui permet souvent de voir le visage et le regard de l’athlète lorsqu’il franchit la barre, comme dans l’image ci contre. Rien n’interdit de ce mettre sur le coté du tapis …

Pour photographier le saut à la perche je ne sais quel emplacement vous recommander.
A gauche ce que vous pouvez obtenir en vous plaçant du coté de la barre ou le sauteur court pour se lancer; à droite une vue depuis le coté opposé ce qui permet de le voir durant l’effort pour monter avec la perche pliée.

photo saut à la perche

Av, 1/640s, f/4.5, 500 isos @200mm

photographier saut à la perche

AV, 1/3200s, f/4, 500 isos, +1/3IL @200mm

Personnellement j’ai une préférence pour celle de droite.

Réglages utilisés

Tous les exemples de saut en longueur ont été réalisés en mode priorité à l’ouverture (A ou AV), avec une ouverture fixée à f/4 environ; et j’ai ajusté la sensibilité ISO (800 à 1000 dans ce cas) de façon à avoir en toute circonstances une vitesse suffisante pour figer les mouvement et avoir des images nettes.
Réglages très similaires pour le saut en hauteur et le saut à la perche, avec une différence pour les isos, un peu plus faible généralement.

Et pour l’autofocus ?

Comme souvent en photographie sportive, AF avec suivi en continu (AI Servo chez Canon, AF-C chez Nikon) et un collimateur sélectionné manuellement.
Et pourquoi ne pas prérégler la mise au point sur la barre pour le saut en hauteur et déclencher quand l’athlète passe par la ?
Atletissima 2012C’est un conseil qu’on entend parfois, ca peut être une idée mais attention que la barre n’est peut être pas le meilleur endroit pour faire une mise au point.
Si vous avez préréglé la map sur la barre et que vous déclenchez quand sa tête est au niveau de la barre, la plus grand partie de son corps n’aura pas encore franchi la barre et l’image sera moins intéressante (exemple ci-contre).

Atletissima 2012Et si vous attendez que près de la 1/2 de son corps aie franchi la barre de façon a voir le visage/regard, dans ce cas la tête n’est probablement plus dans la zone de netteté.

Si vous voulez travailler avec une mise au point manuelle/pré-réglée, je vous conseille de faire votre map sur la barre et de faire un pas en arrière pour vous éloigner et ainsi déplacer la zone de netteté.

 

photographier l'athlétisme

Av, 1/800s, f/4, 400isos @110mm

Les Lancers

Photographier les lancers, que ce soit le poids, le disque, le marteau ou le javelot est ce qui m’a posé le plus de problème, pas tant en raison du sport, mais surtout par ce l’environnement n’était pas toujours très favorable (arrière plans proches et chargés)
SINGAPORE-2010 YOUTH OLYMPIC GAMES-ATHLETICS

SINGAPORE, 19 Aug 2010 – Martynas Sedys of Lithuania competes during the boys hammer throw event at Bishan Stadium of the Singapore 2010 Youth Olympic Games in Singapore, August 19, 2010. .XINHUA/SYOGOC-Pool/Liao Yujie.

 

Se positionner

photographie sportive : lancer du disque

Av, 1/1250s, f/4, 250 isos @95mm

photographie sportive : lancer du disque

Av, f/4, 1/2000s, 400isos @95mm

Pour le lancer du disque, je me suis positionné près de la zone de lancement (à l’extérieur bien entendu); il a donc fallu photographier à travers le filet, mais depuis l’article “Comment photographier à travers un grillage ou un filet ?”, cela n’a plus de secret pour vous je supposeClignement d'œil

De cet emplacement on a un bon point de vue sur l’effort, malheureusement le filet de protection est trop visible.
A part en prenant une photo dans l’autre sens (du fond du filet vers l’ouverture), comme pour celle du lancer du marteau aux Youth Olympic Games un peu plus haut, difficile de masquer les filets …

photo sportive : lancer du javelot

Av, f/4, 1/800s, 320isos @100mm

Championnat d'athlétisme LBFAPour le lancer du javelot, n’ayant pas envie de finir en brochette, je me suis positionné relativement près de la zone de lancement; malheureusement dans la configuration de la piste la zone de lancement du javelot était coincée entre le lancer du poids et le saut en hauteur, d’ou impossibilité de se mettre à certains endroits et un arrière plan distrayant à plusieurs endroits comme le montre la petite image ci-contre.

 

Approche opposée pour le lancer du poids ou je me suis positionné au bout de la zone de réception, ce qui me permettait de les voir de face en plein effort mais surtout d’avoir un arrière plan assez dégagé, ce qui n’aurait pas été le cas en me plaçant de coté ou plus proche de la zone de départ.

photo sport : lancer du poids

Av, f/4, 1/1600s, 320isos @165mm

Réglages utilisés

Pour photographier les lancers, je ne me suis pas cassé la tête, comme pour les sauts, j’ai choisit la priorité à l’ouverture, une ouverture aux alentours de f/4 et une sensibilité ISO aux alentours de 400 ce qui m’assurait une vitesse entre 1/800s et 1/2000s.
Pour l’autofocus, je vous laisse deviner les réglages. Je suis gentil, je vous donne un indice : il n’y a rien de bien neuf Clignement d'œil.

photographier athlétisme : départ 100 m

AV, f/7.1, 1/1000s, 1250 isos @17mm

Les courses

C’est dans la catégorie des courses qu’il y a le plus de choix avec des distances de 100m à 10km et plus, avec ou sans haies, seul ou en équipe, …

Se positionner

Plein de positions sont possibles, sur la ligne de départ comme dans l’image ci-dessus pour un départ de 100m, en bord de piste ou au bout de la ligne d’arrivée pour une photo quand ils franchissent la ligne tête en avant et tentent ainsi de grappiller les derniers centimètres pour la victoire.

photo sportive : arrivée 100m

Av, f/4, 1/800s, 800isos, +1/3il @100mm

Si vous vous mettez sur la piste au bout de la ligne d’arrivée veillez à laisser suffisamment de place aux athlètes pour passer sans vous heurter.

Si vous photographiez une course avec des haies, déclenchez quand l’athlète est au dessus de la haie, pas avant ni après car ces photos sont moins intéressantes.
Voici 3 photos dans des conditions similaires, laquelle choisissez vous ?

Atletissima 2012 Atletissima 2012 Atletissima 2012

 

Réglages utilisés

Globalement les réglages sont similaires à ceux utilisés pour les autres disciplines (priorité ouverture, …).

Dans beaucoup de cas on souhaite figer le mouvement, mais rien n’empêche de tenter de faire un filé sur des coureurs; c’est plus compliqué qu’avec une voiture ou une moto car les membres et les visages ne bougent pas [toujours] de manière coordonnée, mais ca vaut la peine de faire quelques essais.

Championnat d'athlétisme LBFA

Malgré le filé à 1/40s le fond reste assez présent Triste

Problèmes rencontrés

  • les arrière-plans, fonds encombrés et pas toujours esthétiques.
    Une grande ouverture ou un filé peuvent aider a les estomper
  • Championnat d'athlétisme LBFAle timing du déclenchement. Comme on l’a vu pour les haies, il est préférable de déclencher quand l’athlète passe au dessus de la barre, parfois un poil trop tot et c’est loupé car il a son bras devant les yeux comme dans l’exemple ci-contre.
  • Le fait que plusieurs disciplines se déroulent en même temps et parfois pas toujours au même endroit.
    Je n’ai par exemple pas photographié le lancer du marteau car cela se déroulait sur un autre terrain au moment ou je photographiais une autre discipline sur la piste principale.
  • Au saut en longueur, l’AF peut décrocher et faire sa mise au point sur le sable plutôt que sur le sauteur, un peu comme ce que l’on a vu dans la photo de kayak avec les gouttes d’eau
    Atletissima 2012

 

Vos avis, questions, remarques, partages d’expérience concernant la photo d’athlétisme sont les bienvenus dans les commentaires.




, , , , , , , ,

15 Responses to Défi 4/26 : photographier de l’athlétisme

  1. Pyrros 13/07/2012 at 10:12 #

    très bel article.
    Je commençais à me demander ou tu étais parti te cacher…

    Les photos sont bien, la lumière est parfois un peu dur mais c’est sans doute parce que je suis habitué à voir les photos des grandes compétions.

    As tu envisagé de commander tes boitiers à distance comme avec des PW pour ne pas être sur une zone dangereuse ou « interdite » ?
    Pyrros recently posted..Comment photographier un feu d’artifice ?My Profile

    • Frédéric de Laminne 13/07/2012 at 10:30 #

      Merci pour ton commentaire. Je ne me cachais pas très loin, mais j’ai fait des photos plutôt qu’écrire (je sais ce n’est pas bien 😉

      Pour le déclenchement à distance, j’ai déjà testé mais je n’ai pas été très satisfait de mes résultats.
      Quand le foot recommence, il faudra que j’aille faire de nouveaux essais pour arriver à un bon résultat.
      Et toi tu as déjà testé / utilisé ?
      Frédéric de Laminne recently posted..Défi 1/26 : photographier de La Crosse (LAX pour les intimes)My Profile

      • Pyrros 13/07/2012 at 10:35 #

        J’
        Non je n’ai pas encore eu la chance d’essayer sur un stade, quand le niveau est trop faible le risque de voir le matos disparaitre est grand et je préfère garder mon matos

        Mais la technique m’attire pour obtenir des cadrages différents.
        Pyrros recently posted..Le Tour de France, carte postale de l’étéMy Profile

  2. Pyrros 13/07/2012 at 10:36 #

    J’ai bien essayer les PW mais pas sur un stade, quand le niveau est trop faible le risque de voir le matos disparaitre est grand et je préfère garder mon matos.

    Mais la technique m’attire pour obtenir des cadrages différents.
    Pyrros recently posted..Photographier les orages, comment faire ?My Profile

  3. Grégory 13/07/2012 at 12:12 #

    Content de te lire de retour.
    Comme à l’habitude, très bel article et superbes photos !
    Ta faculté d’adaptation à ces différents sports m’impressionne en tous cas.

  4. Samuel 13/07/2012 at 17:24 #

    Super un nouvel article ! L’Athlé pour moi c’est bien plus qu’un seul sport car comme tu l’as bien décris ce sont des dizaines de disciplines différentes…Pour ma part ce sont les lancers qui me posent le plus de difficultés…reste à demander de mettre un boitier commandé à distance comme évoqué plus haut…pas mal je pense pour le lancer du poids et du marteau. J’ai essayé récemment de commandé un boitier à distance, un boitier avec un grand angle près de moi au ras du sol & l’autre dans mes mains mon boitier commandant l’autre…pas évident de se caler autant en timing qu’en cadrage…
    A plus
    sam

  5. chris 14/07/2012 at 08:15 #

    bravo pour l’article, tres bien fait.
    un peu de retard, il y a vraiment plein de sport assez facile a trouver: judo, ping pong, basket, foot, hand, volley, agility (très dur), course à pied, mx aussi est assez fréquent.
    pour le saut de haies, j’aime bien jouer avec le côté graphique des haies, et me mettre bien en face à l’arrivée. pour moi le meilleur instant est celui ou le sauteur est en l’air, les jambes bien tendues.
    pour le saut à la perche, j’aime bien etre derriere le sauteur, au moment du passage de la barre, il se retourne, et lache la perche.
    pour le saut en hauteur, ca depend des sauteurs, mais toujours du cote de la reception, j’essaie de capter le regard.
    pour la course la prochaine fois je mettrais un boitier telecommandé à côté du chrono, car a l’arrivée, ils se tournent souvent vers le chrono en plein effort.

    bonne continuation.

  6. Coque Iphone 4 pas cher 17/07/2012 at 08:18 #

    Très bonne explication. J’ai adoré les photos de la course, celle sur la ligne de départ et aussi celle de la course avec des haies, au moment où l’athlète est au dessus de la haie. Je les trouve impressionnantes.
    Coque Iphone 4 pas cher recently posted..Coque Minigel semi-rigide Bicolore pour iPhone 4My Profile

  7. Camille 08/08/2012 at 13:21 #

    Merci pour tous les conseils techniques, en cette période de JO ça fait voir le sport d’une autre manière ! Vivement la partie sur l’équitation (en espérant qu’il y en ait une…)
    Camille

  8. Dominique 10/08/2012 at 15:43 #

    Je trouve que les photos de face sont nettement plus spectaculaire que les photos de coté (au niveau des exemples du saut en longueur c’est flagrant).
    Est ce que vous effectuez un traitement de l’image une fois la photo extraite de l’appareil ?

  9. Pierre 05/09/2012 at 11:37 #

    Merci pour votre article, vos explications techniques sont très utiles et concernent toutes les disciplines de l’athlétisme.

  10. Fabien 18/11/2012 at 14:09 #

    Je découvre ce blog et y trouve une mine d’informations.
    Il y a des photos vraiment sympas dans cet article et plein de bons conseils !
    Fabien recently posted..Créer un cadre dans l’imageMy Profile

  11. denis07 22/12/2012 at 17:35 #

    Trés bon article, avec mon fuji s100fs, je n’ai pas fais beaucoup de photos de sport.Mais j’ai l’intention de m’acheter le canon sx50hs avec un zoom de 24-1200 avec lequel, je vais tester le sport et la photo animalière

Trackbacks/Pingbacks

  1. Défi 4/26 : photographier de l'athlétisme | Tuto photos | Scoop.it - 13/07/2012

    […] Quelques explications pour vous aider à réussir vos photos d'athlétisme : réglages, emplacements, …  […]

  2. Défi 4/26 : photographier de l'athlétisme | Actu Photo | Scoop.it - 14/07/2012

    […] Quelques explications pour vous aider à réussir vos photos d'athlétisme : réglages, emplacements, …  […]

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Powered by WordPress. Designed by WooThemes