Pourquoi le facteur de recadrage est un atout en photo de sport ?

Le facteur de recadrage ?

Explications full frame, APS et facteur de recadrageEn photographie numérique, les capteurs n’ont pas tous la même taille et sont généralement plus petits que les ‘traditionnels’ films 24x36mm utilisés dans les appareils argentiques.
Quand l’image est projetée par les lentilles de l’objectif sur le capteur, le capteur étant (souvent) plus petit qu’un film traditionnel, il n’utilise que la partie centrale de l’image. L’image est en quelque sorte recadrée dès la prise de vue; c’est pour cela que l’on parle du facteur de recadrage (crop factor en anglais).

Les capteurs dont la taille est proche du 24x36mm sont dits ‘full frame’ / plein format, alors que pour les capteurs plus petits on parle de capteurs au format APS (pour leur similitude en taille avec la pellicule APS).

 

Illustration de la différence de cadrage entre full frame et APS avec l’image ci-dessous : le cercle bleu correspond à l’image envoyée par l’objectif.
Le carré rouge correspond à l’image projetée sur un film 24×36 ou un capteur de taille équivalente. Le carré vert est l’image qui couvre le capteur d’un reflex APS.

facteur de recadrage 24x36, aps-c, aps-h et taille de capteurs

Si on analyse les images obtenues en fonction du capteur, on se rend compte que sur l’image de droite, prise avec un capteur au format APS on semble plus proche de l’action, c’est comme si l’objectif avait agrandi plus fortement la scène.

image obtenue avec un capteur full frame
capteur full frame
image obtenue avec un capteur APS-C
capteur format APS

Cela signifie donc que pour obtenir un angle de vision équivalent, un appareil numérique doté d’un capteur APS aura besoin d’une focale plus courte que sur un boitier plein format.

Comment comparer les objectifs ?

Pour pouvoir faire des comparaisons, on va souvent exprimer la focale d’un objectif en équivalent 24x36mm.
La focale indiquée sur l’objectif est la focale réelle ; pour avoir son équivalent 24×36 il faut lui appliquer un coefficient multiplicateur qui est fonction de la taille du capteur, c’est le facteur de recadrage.

Le tableau suivant reprend le coefficient d’un certain nombre d’appareils courants aujourd’hui :

Appareil Coefficient
Canon 7D, 40D, 50D, 60D, 450D, 550D, 650D 1,6 x
Canon 1D Mark IIn, 1D Mk III, 1DMkIV 1,3 x
Canon 1Ds Mark II,1Ds Mk III, 5D, 5DMkII 1 x
Sony Alpha 200, 300, 350 1,5 x
Nikon D3s,D3, D3X, D700 (= Format FX) 1 x
Nikon D60, D80, D90, D300, D5000, D7000, D3100, D5100  (= Format DX) 1,5 x
Olympus E300, E400, E410, E420, E500, E3, E5 2 x
Pentax K20D, K-m, K-x, … 1,5 x
Sigma SD14 1,7 x

Un objectif de 200mm monté sur un Canon 50D aura donc le même angle de vision qu’un objectif de 320 mm (200 x 1,6) monté sur un boitier 24x36mm argentique (ou numérique tel que le Canon 5D).

A noter que parmi les petits capteurs au format APS il y a quelques différences. Les capteurs Canon des boitiers de la série 1D  sont un peu plus grand que sur les autres reflex APS (coefficient de 1,3x), dans ce cas on parle d’un capteur au format APS-H.
Pour les capteurs avec un coefficient de 1,5 à 1,7x on parle de capteurs au format APS-C

 

Quel intérêt ?

En photographie sportive ou animalière ce facteur de recadrage peut s’avérer très avantageux, car pour obtenir un cadrage équivalent on peut se contenter d’un objectif avec une focale plus courte et qui sera généralement moins cher, moins lourd et moins encombrant que le modèle supérieur.

Comme on l’a vu dans l’image d’exemple ci-dessus, en montant le même objectif sur un capteur APS on obtiens un cadrage plus serré qu’avec ce même objectif monté sur un boitier plein format. Cela peut dont être avantageux dans le cas de téléobjectifs lorsque l’on cherche à se rapprocher d’une action éloignée.
Pour la photo de paysage, architecture cela peut par contre être un inconvénient …

Un autre avantage non négligeable c’est la qualité ! Si vous regardez  attentivement des tests d’objectifs, vous remarquerez que souvent ils présentent des défauts sur les bords / la périphérie et que le centre est généralement meilleur : vignettage, manque de piqué sont en général plus marqués sur les bords.
En utilisant des objectifs qui sont prévus pour le full frame (et qui donc projettent un grand cercle d’image sur des reflex a capteurs APS, on n’utilise que le centre de l’image, ce qui permet d’éviter ou à tout le moins de limiter l’impact de ces défauts.

 

3 liens qui pourraient vous intéresser et compléter ce billet :
http://www.1point2vue.com/quest-ce-que-le-rapport-de-focale/
http://apprendre-la-photo.fr/full-frame-aps-c-la-taille-du-capteur-consequences/
http://fr.wikipedia.org/wiki/APS-C




, , , , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Powered by WordPress. Designed by WooThemes