Vous pourriez être un photographe sportif quand …

Pour aujourd’hui, voici un petit post plus léger qui n’a rien de technique. Ce post est inspiré d’un message vu il y a plusieurs années sur un forum fréquenté assiduement par des photographes de sports.

Ces affirmations concernent principalement les photographes sportifs, qu’ils travaillent pour un média officiel ou comme photographes pour les clubs, ligues,  …  et c’est parfois à prendre au second degré …
Elles se retrouvent ici car elles sont tellement vrais et j’ai déjà été confronté à la plupart d’entre-elles.

Vous pourriez être un photographe sportif quand …

  • Aller incognito, signifie pour vous ne pas avoir à porter ces chasubles fluo réservées à la presse et qu’on voit à des kilomètres à la ronde. Ca pourrait aussi vouloir dire ne pas avoir d’appareils à l’épaule
  • Un spectateur vous interpelle depuis l’autre coté de la barrière pour vous demander combien de Megapixels possède votre appareil, vous lui répondez 8 ou 10 et qu’il vous réponds fièrement : mon appareil est meilleur j’en ai 12 !
  • Il pleuvine, vous espérez qu’il pleuve plus fort car cela permet d’avoir de images plus intéressantes et différentes des images habituelles
  • Avant un match, vous cherchez désespérément quelqu’un avec un pull, un tshirt ou un sweat a 18% de gris (un tshirt blanc peut également servir)
  • Sur votre disque dur vous avez plus de photos d’enfants que vous ne connaissez pas vraiment que des vôtres/votre famille
  • Vous faites des pieds et des mains auprès du responsable du terrain ou de la salle pour qu’il accepte d’allumer la 2ème rangée de spots ce qui permettra d’avoir un poil de lumière supplémentaire (et évitera de se trainer à 1/200s, f/2.8 et 6400iso)
  • Vous avez des ‘cales’ aux genoux et tous vos pantalons ont des taches d’herbe au niveau des genoux.
  • A la fin d’un match vous n’êtes pas certain de savoir qui a gagné mais vous êtes certain d’avoir une superbe image du #84
  • Vous regardez les JO, Roland Garros ou le Superbowl à la TV et vous cherchez s’il y a des têtes que vous connaissez parmi les photographes et quelle est la couleur des objectifs utilisés
  • Vous vérifiez la météo et commencez à sourire lorsque vous remarquez qu’il va pleuvoir pour le match de foot américain
  • Vous assistez a un événement (en vrai, assis dans des gradins comme tout le monde) avec des amis et vous ne pouvez pas croire que le vue est aussi « pourrie » depuis les tribunes
  • Vous ne vous souvenez pas de ce que vous avez mangé hier midi par contre vous savez exactement quels paramètres d’exposition utiliser pour chaque stade / salle ou vous photographiez
  • Vous vous préparez a une action au marbre et en fait l’action se déroule en 2ème base avec un vol de la 2ème base …
  • Vous pouvez utiliser un 1D MkIII avec un 300/2.8 à main levée alors que votre voisin a fixé son Bridge CanikSon sur un monopode
  • Votre notion de météo idéale se résume à « temps couvert », surtout pas trop de soleil direct (ca crée des ombres sous les casquettes)
  • Vous utilisez des images satellites pour repérer à l’avance ou se trouve le terrain, comment il est orienté par rapport au soleil et quels seront les arrières plans
  • Vous établissez un contact visuel avec le conducteur d’un véhicule en perdition et vous remarquez qu’il a l’air paniqué par ce qui se passe
  • Vous utilisez les termes « chimping » ou « sportrait » et vous étonnez qu’on ne comprenne pas de quoi vous parlez
  • Vous considérez que f2.8 désigne vos objectifs les plus lents
  • Vous faites des photos des autres photographes
  • Vous regardez les crédits des photos des magazines et cherchez à deviner le matériel et les exifs utilisés pour réaliser la photo
  • Vous faites 1400 photos lors d’un match mais vous ratez la photo de l’action décisive
  • Vous pleurez presque de joie par ce que les joueurs ont un numéro dans le dos ET sur l’avant de leur maillot
  • Un parent de joueurs d’un club ou vous faites les photos vient vous voir pour vous dire « J’ai imprimé quelques photos de votre site web, mais il y a quelque chose d’écrit dessus. Mais elles ont quand même fière allure ! »
  • A la fin d’un match, vous n’avez aucune idée du score, seulement une idée générale concernant le vainqueur.
  • Vous voyez d’autres photographes et remarquez immédiatement la couleur de leurs objectifs
  • Vous êtes le seul a remarquer les éclairages cycliques à l’oeil nu
  • Pour vous les 4 saisons ne sont pas Printemps, été, automne et hiver mais plutot Baseball (avril-septembre), Football (aout-mai), …
  • Votre fils vous dit que grâce à vous (et vos photos) il est plus populaire à l’école
  • Vous fermez convenablement vos chaussures afin d’éviter d’y retrouver trop de ces pellets en caoutchouc que l’on trouve abondamment sur les terrains en herbe artificielle et qui s’immiscent dans le moindre interstice

N’hésitez pas à suggérer d’autres points qui pourraient faire partie de cette liste.




, , , , , ,

2 Responses to Vous pourriez être un photographe sportif quand …

  1. Rachel 04/01/2013 at 18:06 #

    article vraiment drôle que j’enverrai à mon meilleur ami photographe!!

  2. Michaël 29/10/2013 at 09:36 #

    Excellent! je rajouterais « Quand,au foot, vous vous mettez dans l’axe de tir, près du but et que ,tout en surveillant le ballon de l’oeuil gauche, vous prenez le temps de déclencher une rafale de la main droite, avant de vous protéger de la main gauche au tout dernier moment si le ballon vient vers vous » 😉

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Powered by WordPress. Designed by WooThemes