Puis je utiliser un multiplicateur de focale sur mon objectif ?

Cette question ou une de ses dérivées revient assez régulièrement sur les forums photos. La réponse varie de oui à non en passant par peut-être Clignement d'œil.

Multiplicateur de focale

Multiplicateur de focale Par Tamasflex [CC-BY-SA-3.0, via Wikimedia CommonsUn multiplicateur de focale est un accessoire optique que l’on intercale entre l’objectif et le boitier (voir pièce 2 sur l’image ci-contre).
Grâce aux lentilles contenues dans le multiplicateur on augmente la longueur focale de l’objectif en la multipliant par un certain coefficient. On peut ainsi transformer un 300mm en un 600mm en utilisant un multiplicateur 2x.

Avantages

  • Prix : un doubleur coute de 200 à 300 € en général, c’est donc nettement moins cher qu’une longue focale ou un super télézoom.
  • Poids : nettement moins lourd qu’un gros télézoom
  • Encombrement : le multiplicateur est relativement petit et nécessite peu de place dans un sac, on peut donc éviter de transporter un gros objectif supplémentaire

Inconvénients

On l’a vu le multiplicateur offre de nombreux avantages, mais il y a bien entendu quelques inconvénients :

  • Perte de qualité : l’ajout du multi va diminuer la qualité de l’ensemble, généralement les images sont moins définies, moins contrastées, les aberrations chromatiques peuvent augmenter. Cette perte de qualité est généralement moindre (et plus qu’acceptable voire presque imperceptible sur des focales fixes ou des objectifs haut de gamme)
  • Perte d’ouverture : comme on augmente la focale mais que le diamètre des lentilles n’augmente pas on diminue l’ouverture de l’objectif en lui ajoutant un multiplicateur (voir plus bas pour les détails de la perte d’ouverture)
  • AF : cette diminution d’ouverture va aussi avoir une influence sur la rapidité et la précision de l’autofocus.
    Pour rappel, la plupart des boitiers réflex grand public actuels sont incapables de faire une mise au point correcte quand l’ouverture est plus petite que f/5.6, cela exclu quasiment leur utilisation avec les zoom grand public dont l’ouverture de base est déjà f/5.6 sauf en rusant et en empêchant le boitier de connaitre l’ouverture.
    Cela peut se faire en masquant certains contacts qui transmettent les informations d’ouverture ou en utilisant un convertisseur qui le fait automatiquement comme certains Kenko.

Différents modèles

La plupart des constructeurs d’objectifs proposent des multiplicateurs pour leur gamme optique, et il existe des constructeurs génériques comme Kenko ou Sigma qui proposent des convertisseurs dans différentes montures (Canon EF, Nikon AF, …). On conseille généralement de choisir un multiplicateur de la même marque que l’objectif sur lequel il sera monté.

1,4x

On trouve des multiplicateurs avec des coefficients de multiplication différents.
Multiplicateur de focale Nikon 1,4xIl existe des multiplicateurs avec un coefficient de 1,4x. En français on parle souvent simplement de multiplicateur.
Par exemple ci-contre un multiplicateur 1,4x de chez Nikon. Ce multiplicateur monté sur un 300mm donnera donc une focale ‘réelle’ de 420 mm (300×1,4) à laquelle on pourra encore ajouter l’éventuel avantage obtenu grâce à l’utilisation d’un reflex à petit capteur et au facteur de recadrage.
On l’a vu plus haut dans les inconvénients, un des problèmes des multiplicateurs est une perte de luminosité et une diminution de l’ouverture.
Avec un multi 1,4x on perds 1 diaphragme au niveau de l’ouverture maximale. Un 300mm f/2.8 se transforme donc en un 420mm f/4.

2x

Multiplicateur de focale Canon 2x / doubleurIl en existe avec un coefficient de 2x, qui doublent donc la focale, on parle donc généralement en français de doubleurs de focale.
Ces doubleurs sont nettement plus volumineux (voir exemple ci-contre avec un 2x de chez Canon). Au niveau perte d’ouverture, on est ici à 2 diaphragmes. Le 300mm f/2.8 devient un 600mm f/5.6.

3x

Tripleur de focale KenkoKenko (ils sont les seuls je pense) propose un tripleur de focale, disponible en plusieurs montures (Canon, Nikon,…).
Ce tripleur fait perdre un peu plus de 3 diaphragmes d’ouverture, notre 300mm f2.8 d’exemple devient donc un objectif avec la monstrueuse focale de 900mm et une ouverture de f/8.

 

 

Qualité

La qualité d’image obtenue varie fortement suivant le multiplicateur utilisé (marque modèle) mais aussi en fonction de l’objectif sur lequel il sera monté.
En Canon et Nikon en général sur les téléobjectifs fixes et télézoom pros (70-200 et plus) la qualité reste très très bonne avec un multiplicateur et plus que correcte avec le doubleur.

Comme vous le voyez, les multiplicateurs / doubleurs ont des inconvénients mais aussi de bons avantages à faire valoir, dans de nombreux cas peut s’avérer pratique, utile et un bon choix. Avant de foncer vous acheter un multiplicateur, il reste 1 question :

Mon objectif est-il compatible avec un multiplicateur ?

Peut que oui ou peut être que non Clignement d'œil
Photo de l'arrière d'un 28-105 Canon par Nebrot [GFDL or CC-BY-SA-3.0 ], via Wikimedia Commons

Si vous regardez les images des convertisseurs plus haut dans cet article vous verrez que les multiplicateurs Canon et Nikon possèdent généralement une lentille proéminente qui dépasse au dessus du multiplicateur, partie qui doit se brancher à l’arrière de l’objectif
Sur la plupart des objectifs grand public, la lentille arrière est fort proche de l’arrière de l’objectif, empêchant de cette manière le montage du multiplicateur.

 

Photo de l'arrière d'un 70-200 Canon par Nebrot [GFDL or CC-BY-SA-3.0 ], via Wikimedia CommonsSur les télézooms pro et focales fixes pro (à partir de 100mm environ) la lentille arrière est souvent en retrait par rapport à la bague de montage ce qui permet à la protubérance de notre multiplicateur de se sans monter sur l’objectif et de ne pas être rencontrer d’obstacles.

Ce problème n’est semble-t-il pas présent avec les multiplicateurs Kenko qui n’ont apparemment pas cette protubérance.

A noter qu’il est possible de combiner plusieurs multiplicateurs entre eux (un doubleur et un multi 1,4x par exemple) pour augmenter encore la focale (en augmentant bien entendu la perte de qualité et d’ouverture).

Un bon achat ?

OUI : si votre objectif est de très bonne qualité, l’achat d’un multiplicateur (1,4 ou 2x) peut s’avérer un bon investissement et permet de bénéficier d’une focale plus longue pour un tout petit supplément de prix, un léger surpoids et un petit encombrement supplémentaire.
Non : Si vous avez un objectif grand public, déjà peu lumineux ou de qualité moyenne ca me parait nettement moins judicieux comme choix.
Dans tous les cas renseignez vous concernant la compatibilité physique / de montage du multiplicateur souhaité avec votre / objectifs (à cause du problème vu un peu plus haut).

Et vous, pensez-vous que cela soit un bon achat ?




, , , , , , , ,

6 Responses to Puis je utiliser un multiplicateur de focale sur mon objectif ?

  1. eric 16/12/2015 at 18:04 #

    Bjr j’ai un objectif 70/200 f2.8 en ex montee sur un Nikon d5100 dx , puis je mettre un doubleur et lesquel ? Merci de me repondre

    • Frédéric de Laminne 16/12/2015 at 18:43 #

      Bonjour Eric,
      Si c’est un objectif Sigma alors il est conseillé d’utiliser le doubleur de Sigma.
      Ceci dit si je trouve qu’un multiplicateur est un bon achat je suis plus perplexe concernant le doubleur qui fait perdre 2 diaphragmes et va diminuer les performances de l’autofocus.

  2. nico 22/01/2017 at 21:35 #

    Bonsoir, passé du d 5100 au d 810, j’ai acheté un sigma 50 mm f1.4 et un doubleur de focale de la même marque, destiné à la base pour un sigma 70-200 f/2.8 (pas encore acheté).
    Ma question est de savoir si je peu connecter toutefois le 50 mm au multiplicateur, et ainsi obtenir un 100 mm f 2.8, très bien adapté, à mon sens pour le portrait. J’ai du mal à trouver une réponse claire sur le net, sachant que cette association n’est pas mentionnée dans la liste officielle des objectifs compatibles de chez sigma, J’aimerai ne pas faire de bêtise… et en même temps comprendre pourquoi une telle association serait inadaptée, au vu de la qualité du matériel et de l’ intérêt évident d’une telle focale (100 mm) à une ouverture également trés intéressante (f/2.8).
    Merci!

    • Frédéric de Laminne 23/01/2017 at 20:46 #

      Bonsoir,
      Je ne connais pas du tout cet objectif ou le multiplicateur, donc impossible de vous dire si c’est compatible.
      Si ce n’est pas indiqué sur le site de Sigma c’est que à tout le moins ce n’est pas une solution conseillée et prévue / optimisée. Mais il est possible que mécaniquement cela s’emboîte et fonctionne parfaitement.
      A vous de voir si vous avez une protubérance au niveau du multiplicateur du coté objectif et si c’est le cas si l’arrière de votre objectif est « rentré » et permet l’emboîtement.

  3. RYCKEBOER Philippe 30/06/2017 at 16:36 #

    Bonjour, existe t-il un doubleur de focale pour les objectifs 1 nikkor?
    Cordialement.
    Philippe

    • Frédéric de Laminne 30/06/2017 at 21:20 #

      Bonsoir Philippe,

      pour autant que je sache ca n’existe pas (pas vu dans le catalogue Nikon et Sigma).

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Powered by WordPress. Designed by WooThemes