10 éléments qui font une bonne photo de sport

Sans être une recette miracle, voici 10 éléments qui participent à la réalisation d’une bonne photo de sport.

Si vous regardez les photos publiés dans les magazines de sports, il est possible d’en déduire une série d’éléments qui font que c’est une bonne photographie sportive.

Saisir l’action à son apogée

S’il s’agit d’une photo d’action (donc pas un portrait ou une photo posée), il faut qu’elle contienne l’action lorsque celle-ci est à son apogée. Pour cela, le moment du déclenchement est critique, il ne faut pas déclencher ni trop tôt ni trop tard, sinon l’observateur aura l’impression que vous êtes passé à coté de l’image.

Pour beaucoup de débutants une rafale rapide semble être la solution, bien que ce soit effectivement une méthode pour augmenter ses chances de capturer l’action à son apogée, beaucoup de photographes plus expérimentés utilisent très peu les longues rafales. Avec l’expérience (beaucoup d’expérience …) et la connaissance du sport, on arrive à deviner l’action et à déclencher au bon moment. Tout est une question de timing …
Le problème de l’utilisation abusive de la rafale, c’est que par après on se retrouve avec une volume énorme d’image à traiter / trier pour au final n’en garder que quelques unes.

Cadrez serré

Les anglophones disent « Shoot tight, crop tighter« .
On pourrait traduire cela par cadrez serré et recadrez encore plus serré. En utilisant de puissants téléobjectifs on peut donner de l’importance au sujet dans la photo, ce n’est plus un élément du décor cela devient LE sujet principal. En faisant cela, les émotions du sujet, la tension musculaire, le regard, … sont bien perceptibles par le spectateur lui donnant une impression de proximité, d’être immergé dans l’action.
Dans l’exemple ci-dessous, quelle image à le plus d’impact ? Celle de gauche recadrée pour se concentrer sur l’action ou celle de droite cadrée plus large, avec du vide qui n’apporte aucune information ?

Je pense que c’est celle de gauche.

Cadrer serré, mais jusqu’à quel point ?
C’est très subjectif comme idée, certains préfèrent avoir les corps en entier alors que d’autres préfèrent / se contentent du visage ou torse et de la balle dans le cadre.
Ici un zoom est un avantage par rapport à une focale fixe, car il permet d’avoir une certaine liberté / marge pour le cadrage.

Si le cadre devient trop étroit et qu’il faut ‘couper’ de membres, en général il est conseillé de ne pas couper / recadrer l’image au niveau d’une articulation : au lieu de recadrer au niveau du genou, il est conseillé de recadrer à partir d’un peu plus haut au niveau de la cuisse. Continue Reading →

Continue Reading

3, 2, 1 Partez !

Atletissima 2009Cela fait plusieurs mois que ce projet de blog consacré à la photographie sportive / photo de sports me trotte en tête, il est maintenant temps de se lancer.

Dans les semaines à venir du contenu en rapport avec la photographie sportive sera progressivement ajouté; vous y trouverez des explications, des trucs & astuces et des conseils pour réussir ou améliorer vos photos de sport. Des tests de matériel ou avis sur des livres en rapport avec la photographie pourraient également égayer ces pages.

Comme la photographie est surtout une affaire d’images, ce blog fournira aussi des liens vers des sites en rapport avec la photographie de sport, qu’ils contiennent du texte / explications ou des photos pour s’inspirer de ce que d’autres photographes sportifs réalisent.

N’hésitez pas à participer !

Si vous avez une question, un problème en rapport avec la photographie de sports, que vous souhaitez un conseil, n’hésitez pas à en faire part sur le blog; d’autres lecteurs pourront peut-être vous aider ou votre question pourra peut être à la base d’un article avec une réponse.

Frédéric de Laminne
info@event-pics.be

Continue Reading

Powered by WordPress. Designed by WooThemes